Cette entreprise spécialisée dans le transport et la logistique intégrée sur mesure, a décidé de diversifier ses activités en se lançant dans le bois.

Aujourd’hui, TRANSIMEX qui jouit d’une expertise avérée dans les activités portuaires, ne pouvait continuer à rester en marge de tout ce qui concerne la filière bois. C’est ainsi que la Cellule Bois a été créée par note de service N° TC/CD/DRH/11/O6/2014.

Au-delà d’une volonté affichée par les responsables d’étendre nos activités à la filière bois, cette entrée sur le marché répond aussi à un autre souci, celui d’apporter une solution au problème de congestion du terminal bois au Port autonome de Douala (Pad). Une congestion qui a sérieusement perturbé les opérations sur ce produit dans la principale place portuaire sous régionale. Conséquence, les opérateurs de la filière éprouvent de plus en plus  des difficultés à faire stocker leur bois sur les quais dédiés à cette activité (un système de quota a même été instauré) avant l’exportation.

C’est pour apporter une solution à cette situation préoccupante pour les opérateurs de la filière, que TRANSIMEX a obtenu du PAD, un terrain de 30.000 m2 dont une grande partie est entièrement dédiée à l’activité bois. La cellule qui a lancé ses activités en juin 2014, commence déjà à donner satisfaction aux premiers clients et partenaires. Il faut souligner que les principales missions de la cellule bois concernent : le transit bois, le stockage bois, l’empotage bois, la consignation et l’acconage des navires.

TRANSIMEX entend donc relever le défi sur ce marché de façon honorable et donner satisfaction aux opérateurs de la filière.

Gislain AMBA KALEDJE