PROMOTE 2019

PROMOTE 2019

TRANSIMEX réaffirme son ambition de demeurer votre meilleur partenaire logistique

Du 16 au 24 février 2019, TRANSIMEX SA a participé à la 7e édition du Salon international de l’entreprise, de la Pme et du partenariat (PROMOTE) de Yaoundé, organisé par la fondation Inter-progress. Par cette participation, il était question pour le top management de cette entreprise spécialisée dans le transport et la logistique intégrée sur mesure, de lui redonner l’image de transitaire modèle et moderne qu’il n’a jamais cessé d’être dans un environnement économique très concurrentiel

L’équipe d’animation appuyée par Mme NSANGOU Mariam, NIG Representative pour le Centre, Mama NDOUKOUE, Directeur Général et Joel DALLE DIN, Directeur Commercial a présenté aux clients la nouvelle stratégie managériale de TRANSIMEX SA, mais davantage expliqué aux visiteurs reçus dans notre stand (plus de 300) et aux prospects rencontrés sur le site d’exposition, les prestations adaptés à leur taille et surtout à leur budget. A cet effet, nous avons reçu la visite du ministre Emmanuel NGANOU DJOUMESSI des Travaux Publics qui a, à l’occasion apprécié et félicité le personnel de TRANSIMEX SA. En nouant de nouveaux contacts avec les Pme, les entreprises du secteur industriel en général et celles qui font dans l’Import/Export en particulier, le positionnement de TRANSIMEX SA sur l’échiquier national et international leur a été expliqué afin d’en faire des partenaires après PROMOTE.

L’autre temps fort de notre présence à ce Salon de l’entreprise, de la Pme et du  partenariat reste la visite des stands des autres exposants par le Président du Conseil d’Administration (Pca) de TRANSIMEX SA, Ousmanou NGAM, qui est allé à la rencontre des autres acteurs et partenaires du secteur des transports et de la logistique, des administrations et des industriels pour des échanges fructueux. A titre d’exemple, le Pca a rencontré Madame Angéline MINJA, Directrice Générale de l’Agence de promotion des investissements (Api). Les deux personnalités ont échangé sur les mesures d’incitation à l’investissement dans le domaine du transport et de la logistique.

Sur le plan marketing, en plus de la visibilité offerte par notre présence au Pavillon de l’industrie camerounaise, le Pca de TRANSIMEX SA, Ousmanou NGAM, a été reçu en direct sur le plateau de la Crtv le 23 février afin de faire le bilan de la participation des acteurs des places portuaires nationales à cette édition de PROMOTE 2019. Reste maintenant à la Direction Commerciale de TRANSIMEX SA de capitaliser cette présence au Salon de l’entreprise pour augmenter le chiffre d’affaire de l’entreprise.

 

Gislain AMBA KALEDJE

 

Journée Internationale de la Femme

Journée Internationale de la Femme

Les femmes maintiennent haut le flambeau de TRANSIMEX

 

Le 08 mars 2019, les femmes du Cameroun, de concert avec celles du reste du monde ont célébré la 34e édition de la Journée Internationale de le Femme (Jif 2019), sous le thème : « Croisade contre les inégalités de sexes : s’arrimer à la nouvelle impulsion ». Comme de tradition depuis 1977, année de l’officialisation de cette journée par l’Organisation des Nations Unies (Onu), cette journée est l’occasion de célébrer les personnes qui se mobilisent en faveur de l’égalité des sexes.

A TRANSIMEX, deux temps forts ont marqué les manifestations. D’abord le défilé. C’est avec enthousiasme et ferveur que les femmes de TRANSIMEX, belles dans leurs tenues, ont battu le macadam de la Place des fêtes de Douala, pour s’associer aux autres femmes dans ce combat pour le respect de leurs droits, mais surtout pour marquer leur attachement à l’endroit de l’entreprise qui les emploie. Cette participation est une preuve évidente de leur détermination à maintenir toujours haut et bien allumé le flambeau de TRANSIMEX en toute circonstance.

Le second temps fort de cette journée consacrée aux femmes a été le buffet offert par le top management après le défilé. Dans une convivialité des grands jours, elles ont partagé avec leurs collègues hommes le repas proposé. Dans son discours de circonstance, le Directeur Général, MAMA NDOUKOUE, a salué leur participation remarquable au défilé. « Avant toute autre chose, qu’il me soit permis d’exprimer ma satisfaction personnelle et celle de l’ensemble des membres du Conseil d’Administration, à l’endroit de toutes celles d’entre vous qui ont brillamment représenté notre entreprise au grand défilé de ce jour à la place des Fêtes de Douala », a-t-il déclaré.

Revenant sur le thème de cette 34e édition de la JIF, le Directeur Général a relevé quelques aspects positifs de l’application de la règle 50-50 à TRANSIMEX. Il a souligné : « A TRANSIMEX, nous n’avons pas attendu le choix de ce thème pour mettre en pratique cette dynamique. C’est ainsi que, dans la mesure du possible, nos proches collaborateurs et nous-même, avons toujours mis un point d’honneur à éviter toute discrimination envers les collègues de sexe féminin, que ce soit lors des recrutements, des promotions ou de l’octroi de tout autre avantage  au personnel de l’entreprise ».

Avant de clore son propos, monsieur MAMA NDOUKOUE a fait cette promesses aux femmes : « Nous ne comptons pas nous endormir sur nos lauriers ni nous arrêter en si bon chemin. C’est pourquoi, nous ne ménagerons aucun effort afin que cette tendance se renforce et s’amplifie ».

Prenaient part à cette cérémonie de réjouissances populaires, le Président du Conseil d’Administration de TRANSIMEX, Ousmanou NGAM, le Secrétaire Général de NIG HOLDING, DOMBU, le Directeur Général Adjoint, Ahmadou NDOUKOUE, les directeurs, et l’ensemble du personnel masculin venu soutenir les femmes à l’occasion de cette journée à elles consacrée.

 

Gislain AMBA KALEDJE

 

 

 

Crise humanitaire en Centrafrique

Crise humanitaire en Centrafrique

L’expertise de TRANSIMEX sollicitée

Sur le plan logistique afin d’approvisionner ce pays en produits et matériaux indispensables au retour à la normale.

Les 19 et 20 mars 2015, accostaient successivement au port de Douala les navires Thorco Attraction avec à son bord 120 colis et Thorco Ace contenant 239 colis. Baptisés contingents zambien et pakistanais, des noms de leur pays de provenance, ces navires transportaient des colis du Système des Nations Unies à destination des villes de Bangui et de Kaga Bandoro en République centrafricaine. Une fois les deux bateaux accostés, TRANSIMEX, s’est chargée de l’agence desdits navires, s’occupant de la manutention et du transport du port de Douala aux villes de Bangui et de Kaga Bandoro.

Composés de conteneurs de 20 pieds, des roulants (véhicules et tracteurs) et des general cargo, ces contingents seront acheminés par route en Centrafrique en 70 voyages d’une dizaine de jours, pour ce qui est de la ville de Bangui et de 112 voyages (par convoi de 15 camions chacun, exigence de la sécurité nationale) d’une quinzaine de jours pour la ville de Kaga Bandoro (temps moyen pour livraison d’un convoi et retour camions sur Douala). Ces colis sont destinés à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca), mandatée pour protéger les civils et appuyer à la mise en œuvre de la transition dans ce pays secoué par des troubles sociaux.

Cette double opération vient une fois de plus confirmer l’expertise de TRANSIMEX qui, au quotidien, renforce ses capacités opérationnelles afin de répondre promptement aux sollicitations toujours plus complexes et diversifiées des clients et partenaires.

Gislain AMBA KALEDJE  

Barrage Hydro-électrique de Lom Pangar

Barrage Hydro-électrique de Lom Pangar

TRANSIMEX convoie les équipements de la partie opérationnelle

Le 13 novembre 2014, China International Water & Electric Corporation (CWE), maître d’œuvre du projet de construction du barrage hydro-électrique de Lom Pangar, a sollicité l’expertise de TRANSIMEX pour l’acheminement du matériel sur le site de construction de cet ouvrage. Les équipements transportés pour cette infrastructure commandée par Electricity Development Corporation (Edc) sont de type hydro-électro mécanique. Il s’agit d’un blindage et de deux conduites forcées qui ont été fabriqués en Chine par Sino-hydro et qui permettront d’équiper la partie opérationnelle de ce barrage. Le projet de Lom Pangar, faut il le souligner, est un barrage réservoir de 6 milliards de m3 d’eau et qui va permettre la régulation du Bassin de la Sanaga et par effet d’entraînement donc permettre la construction du nouveau barrage dans le bassin de la Sanaga. C’est un projet important pour le Cameroun, c’est un projet éminemment structurel dans la perspective de l’industrialisation du Cameroun tant il est vrai que s’il n’y a pas d’énergie, il n’y a pas de développement.  Les pièces transportées par TRANSIMEX font partie de la macro structure qui se met progressivement en place après le bétonnage et les remblais.« Il est question maintenant, de réaliser la partie centrale du barrage  encore appelée la partie opérationnelle.  Cette partie opérationnelle est l’endroit où on retrouve les ouvrages de restitution, les blindages, les vannes et les conduites forcées », explique Roger TAKAM Spécialiste  communication du projet de construction du barrage hydro-électrique de Lom Pangar à Electricity Development Corporation (EDC). Tous ces instruments, dont cette cargaison fait partie du premier lot,  le second lot étant annoncé dans les jours à venir, va compléter l’arsenal convoyé actuellement. « C’est un plaisir de travailler avec un partenaire comme TRANSIMEX. Nous avons vu la capacité de déploiement, nous avons vu le potentiel logistique et nous pensons qu’effectivement il faut avoir des capacités hors normes pour pouvoir transporter des infrastructures d’un tel niveau», souligne Roger TAKAM. Le voyage va durer trois ou quatre jours entre Douala et Lom Pangar, avec des poses. Ce premier convoi est composé de 7 camions sur une vingtaine qui feront le transport des équipements. La réalisation de ce projet est un espoir partagé par tous ceux qui suivent le déroulement des travaux à cause de l’impact que sa mise en fonctionnement aura sur les populations, qui attendent avec beaucoup d’envie, beaucoup d’impatience et beaucoup d’attentes. L’acheminement de ces équipements sur le site marque un pas décisif dans la perspective de la mise en eau de ce barrage en septembre 2015.

Gislain AMBA KALEDJE 

TRANSIMEX étend ses activités à la filière bois

TRANSIMEX étend ses activités à la filière bois

Cette entreprise spécialisée dans le transport et la logistique intégrée sur mesure, a décidé de diversifier ses activités en se lançant dans le bois.

Aujourd’hui, TRANSIMEX qui jouit d’une expertise avérée dans les activités portuaires, ne pouvait continuer à rester en marge de tout ce qui concerne la filière bois. C’est ainsi que la Cellule Bois a été créée par note de service N° TC/CD/DRH/11/O6/2014.

Au-delà d’une volonté affichée par les responsables d’étendre nos activités à la filière bois, cette entrée sur le marché répond aussi à un autre souci, celui d’apporter une solution au problème de congestion du terminal bois au Port autonome de Douala (Pad). Une congestion qui a sérieusement perturbé les opérations sur ce produit dans la principale place portuaire sous régionale. Conséquence, les opérateurs de la filière éprouvent de plus en plus  des difficultés à faire stocker leur bois sur les quais dédiés à cette activité (un système de quota a même été instauré) avant l’exportation.

C’est pour apporter une solution à cette situation préoccupante pour les opérateurs de la filière, que TRANSIMEX a obtenu du PAD, un terrain de 30.000 m2 dont une grande partie est entièrement dédiée à l’activité bois. La cellule qui a lancé ses activités en juin 2014, commence déjà à donner satisfaction aux premiers clients et partenaires. Il faut souligner que les principales missions de la cellule bois concernent : le transit bois, le stockage bois, l’empotage bois, la consignation et l’acconage des navires.

TRANSIMEX entend donc relever le défi sur ce marché de façon honorable et donner satisfaction aux opérateurs de la filière.

Gislain AMBA KALEDJE