TRANSIMEX étend ses activités à la filière bois

TRANSIMEX étend ses activités à la filière bois

Cette entreprise spécialisée dans le transport et la logistique intégrée sur mesure, a décidé de diversifier ses activités en se lançant dans le bois.

Aujourd’hui, TRANSIMEX qui jouit d’une expertise avérée dans les activités portuaires, ne pouvait continuer à rester en marge de tout ce qui concerne la filière bois. C’est ainsi que la Cellule Bois a été créée par note de service N° TC/CD/DRH/11/O6/2014.

Au-delà d’une volonté affichée par les responsables d’étendre nos activités à la filière bois, cette entrée sur le marché répond aussi à un autre souci, celui d’apporter une solution au problème de congestion du terminal bois au Port autonome de Douala (Pad). Une congestion qui a sérieusement perturbé les opérations sur ce produit dans la principale place portuaire sous régionale. Conséquence, les opérateurs de la filière éprouvent de plus en plus  des difficultés à faire stocker leur bois sur les quais dédiés à cette activité (un système de quota a même été instauré) avant l’exportation.

C’est pour apporter une solution à cette situation préoccupante pour les opérateurs de la filière, que TRANSIMEX a obtenu du PAD, un terrain de 30.000 m2 dont une grande partie est entièrement dédiée à l’activité bois. La cellule qui a lancé ses activités en juin 2014, commence déjà à donner satisfaction aux premiers clients et partenaires. Il faut souligner que les principales missions de la cellule bois concernent : le transit bois, le stockage bois, l’empotage bois, la consignation et l’acconage des navires.

TRANSIMEX entend donc relever le défi sur ce marché de façon honorable et donner satisfaction aux opérateurs de la filière.

Gislain AMBA KALEDJE

Diversification des activités de la manutention

Diversification des activités de la manutention

La Direction Acconage et Manutention se dote de nouveaux équipements

Afin de diversifier les activités d’acconage en rapport avec les mesures gouvernementales visant à mettre fin aux  importations de ciment au profit des entreprises locales, la direction générale se tourne vers le marché des intrants des cimenteries et des produits chimiques et alimentaires. En rapport avec ces objectifs, TRANSIMEX a acquis 4 trémies pour une meilleure flexibilité. La trémie étant par définition, un grand entonnoir destiné à stocker, puis à verser une matière pondéreuse (céréales, sable, clinker, gypse, sel, engrais etc.…) par gravitation.

Pour un navire de 4 mats, la manutention peut se faire simultanément en toute autonomie quand on sait que les navires vraquiers sont généralement chargés dans toutes les cales.

Les trémies acquises par TRANSIMEX ont une capacité de 18 m3. Elles sont alimentées par des appareils communément appelés ‘’CRAPAUDS’’ qui sont soit électriques ou mécaniques avec des tonnages variables. TRANSIMEX s’est dotée des crapauds de  5 T de capacité pour plus d’efficacité. Cette innovation dans les capacités de chargement avec ces nouvelles trémies donne voie à de nouveaux partenariats avec des entreprises telles DANGOTE, CIMAF et MEDCEN pour ce qui est des cimenteries, SOCAPURSEL pour le sel et YARA pour les engrais.

La première mise en service desdites trémies remonte au 30 décembre 2014 avec le déchargement de la semoule, de maïs grains du navire MERITIUS. Pour 2015, TRANSIMEX, à travers sa Direction Manutention et Acconage est suffisamment armée pour affronter les défis liés à ce nouveau marché.

Gislain AMBA KALEDJE 

BREAKBULK SOUTH AFRICA

BREAKBULK SOUTH AFRICA

TRANSIMEX exhibits at the BREAK BULK AFRICA Conference.

TRANSIMEX joined all the major industry players in the logistics sector at the 2015 BREAKBULK AFRICA CONFERENCE, held in Johannesburg from the 16th to the 19th of February. Over 300 attendees and 50 exhibitors from over four continents converged for the highly solicited break bulk logistics event.

Well positioned at the show, the TRANSIMEX booth was very visible and attracted a large number of visitors. As a leading African-owned company in the logistics field in Central Africa, the company was the centre of attention as most attendees wanted to get to know it better.

TRANSIMEX showcased its track record in handling and transporting project cargo (break bulk) for major projects in Cameroon and the entire Central African region.

According to the Sales Manager Ahmadou Ndoukoue, who attended the show together with Hilda Mbu, Head of Marketing and Communication on behalf of the company, “BREAK BULK Africa Conference was very rich in teaching as the company took part in the Heavy Lift Master class, and very rich in contacts as TRANSIMEX had the opportunity to meet and exchange with major vessel owners and industry players from all over the world”.

TRANSIMEX will also be exhibiting at the Break bulk China, America and Middle East conferences in the course of the year.

BREAK BULK AFRICA            BREAK BULK AFRICA        BREAK BULK AFRICA

MOT DU PDG

MOT DU PDG

Chers clients et partenaires

Une aube nouvelle se lève en cette année 2015. Une année de plus qui nous permet de continuer à améliorer la qualité des différentes prestations que nous vous offrons. Il est question pour nous, à travers toutes les entreprises qui constituent NIG HOLDING, à savoir TRANSIMEX, BETA CONSTRUCTIONS, GAMA ENGINEERING, SCI IMMO PLUS et GLOBAL TRADE & LOGISTICS, d’entretenir cette relation que nous avons construite ensemble et qui, grâce à nos efforts conjugués, nous permet de vous accompagner dans vos différents projets.

En 2014, nous nous sommes engagés à répondre promptement à vos diverses sollicitations. Au-delà d’un bilan d’activités, rituel auquel se plient les entreprises chaque fin d’année, nous pouvons relever, sans risque de nous tromper, qu’avec vous, nous avons fait des avancées significatives dans l’amélioration de la qualité de nos prestations d’une part, et dans la consolidation de nos relations d’autre part. Dans le souci de toujours mieux vous servir, nous avons consenti d’importants efforts pour renforcer nos capacités opérationnelles globales, en acquérant des équipements de pointe pour nos différents métiers, notamment pour le BTP, le transport et la manutention portuaire.

Les engagements pris en 2014 ont été atteints, pour ceux à court terme d’une part, et se réalisent progressivement et à un rythme soutenu pour ceux à moyen et long terme, d’autre part. Nous pouvons citer entre autres :

-L’achèvement par BETA CONSTRUCTIONS, des immeubles constituant la première phase du projet de construction des logements sociaux de la Société immobilière du Cameroun (Sic) à Mbanga-Bakoko ;

-le démarrage des travaux de construction de la station TRADEX de Nomayos ;

-le renforcement du potentiel matériel, infrastructurel et humain de notre filiale TRANSIMEX France, qui donne déjà satisfaction à nos clients européens et asiatiques. Cette filiale a brillamment assuré notre participation du 1er au 4 avril 2014 à Charleroi en Belgique, à la première édition de l’African Belgium Business Week (ABBW). Ce salon avait pour objectif d’offrir une plate forme aux entreprises européennes tous secteurs confondus, de favoriser des rencontres entre les entreprisses africaines et de permettre à celles-ci de nouer des partenariats. TRANSIMEX France a également participé du 12 au 15 mai à Anvers en Belgique, au Breakbulk  2014. Un salon international des professionnels du transport maritime et de la logistique.

-l’intensification du fonctionnement de TRANSIMEX CONGO, avec des actions fortes telle que l’accostage le 26 février 2014 du navire COSCO TAIHANGSHAN, un des plus grands navires que le port de Pointe-Noire ait jamais accueilli. Le rythme des activités au quotidien dans ce port, nous conforte dans le choix de ce pays pour notre déploiement en zone CEMAC ;

-l’organisation par TRANSIMEX le 19 juin 2014 du 3ème forum des investisseurs du projet SEALINK de transport maritime inter régional, qui a connu une forte participation des personnalités nationales et internationales.

-l’accueil le 8 juillet 2014, au port en eau profonde de Kribi, du navire Valparaiso, qui transportait les deux remorqueurs devant servir aux manœuvres d’accostage et d’appareillage dudit port.

Dans le cadre de l’accompagnement des actions humanitaires du groupe, TRANSIMEX a assuré, pour le compte d’un organisme du Système des Nations Unies, dès le 12 février 2014, le pont aérien humanitaire entre Douala et Bangui afin d’apporter les produits alimentaires de premières nécessité aux populations victimes des troubles sociopolitiques ayant secoué ce pays frère. Les NIG LADIES ont saisi cette occasion pour remettre le 6 mars 2014, un don en produits de première nécessité aux réfugiés centrafricains installés au quartier Newtown Aéroport à Douala.

S’agissant de nos perspectives à court terme, l’année 2015, comme 2014 d’ailleurs, connaîtra non seulement la consolidation de nos acquis positifs actuels, mais aussi et surtout la poursuite du renforcement de nos capacités opérationnelles globales. Dans cette perspective, nous projetons :

-l’accompagnement, en tant que partenaire logistique, de la réalisation de plusieurs projets structurants en zone CEMAC, dont le Complexe industrialo-portuaire de Kribi en cours d’achèvement, ainsi que les barrages hydroélectriques de Memve’ele et de Lom Pangar au Cameroun, pour ne citer que ceux-là ;

-l’intensification de notre action en vue du démarrage en 2015 du projet inter régional de transport maritime SEALINK dont TRANSIMEX est membre fondateur, membre du Conseil d’administration et représentant pour l’Afrique Centrale ;

-la poursuite des travaux de construction de notre nouvelle base logistique de 30 000 mètres carrés qui abritera le siège de NIG HOLDING dont TRANSIMEX, BETA CONSTRUCTIONS (Bâtiments et travaux publics), GAMA ENGINEERING (Formation, recrutement et placement du personnel), IMMO PLUS (Immobilier) et GTL (Négoce) font partie ;

-la signature d’autres contrats et accords de partenariat.

GAMA ENGINEERING, SCI IMMO PLUS et GLOBAL TRADE & LOGISTICS qui font respectivement dans la formation et le placement du personnel, la promotion et la gestion du patrimoine et le trading, ont agrandi leur portefeuille clients. Nous continuerons d’y investir afin d’en faire des modèles dans leurs secteurs d’activités.

Dans les années à venir, BETA CONSTRUCTIONS entend développer son département routes. Nous sommes en train de nous équiper en conséquence.

Comme promis en 2014 lors de la célébration de la 128ème édition de la Fête Internationale du Travail, nous ne ménagerons aucun effort pour l’amélioration des conditions de travail de nos personnels, l’optimisation de nos capacités globales, afin que NIG HOLDING reste et demeure le meilleur choix dans la réalisation de vos projets.

A tous, Meilleurs Vœux 2015

 Ousmanou NGAM

PDG NIG HOLDING